Clergé

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher
Cet article fait partie de la série
Clergé
Antiochian local synod.jpg
Ordres majeurs
Évêque - Prêtre - Diacre
Ordres mineurs
Sous-diacre - Acolyte - Lecteur (ou Chantre)
Ordres éteints
Exorciste
Portier - Diaconesse
Titres portés par des évêques
Patriarche - Catholicos - Pape
Archévêque - Métropolite
Titulaire - Auxiliaire - Chorévêque - Exarque - Cathigoumène
Titres portés par des prêtres
Protopresbytre
Archiprêtre - Archimandrite -Protosyncelle
Économe - Hiéromoine
Titres portés par des diacres
Archidiacre - Protodiacre - Hiérodiacre
Titres Mineurs
Protopsalte - Lampadarios
Titres monastiques
Abbé - Higoumène - Cathigoumène - Économe
Archimandrite - Hiéromoine - Hiérodiacre
Relatif au clergé
Ordination - Vêtements
Presbeia - Honorifiques
Clergy awards - Exarque
Proistamenos - Vicaire
Modifier ce sommaire


Le terme de clergé est le terme générique utilisé pour décrire les autorités religieuses officielles au sein de l'Église orthodoxe. Le terme vient du grec κλήρος (un lot, celui qui est attribué par tirage au sort ou métaphoriquement, patrimoine).

Le clergé dans l'Église orthodoxe désigne les personnes mises de côté pour effectuer certaines tâches et/ou exercicer une certaine autorité dans la vie de l'Eglise. Le clergé orthodoxe prend en charge les rituels de la vie religieuse de l'Eglise, l'enseignement, ou d'aider dans la diffusion de la doctrine et des pratiques orthodoxes. Ils sont présent dans les grandes étapes du cycle de vie comme la naissance, le baptême, le mariage et la mort. Le clergé travaille tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des lieux de culte, et peut être trouvé travaillant dans les hôpitaux, etc.

Clergé, de gauche à droite: prêtre, deux diacres, et un évêque

Il ya une différence significative entre le clergé et les théologiens; le clergé assume les fonctions susmentionnéess alors que les théologiens sont les spécialistes en matière de religion et de théologie et ne sont pas nécessairement membres du clergé. Un profane peut être un théologien. Les deux champs, bien entendu, se chevauchent souvent.

Dans les pays et les sociétés où l'Orthodoxie a un statut spécial régi par des lois spéciales, c'est-à-dire est une "religion d'État", le clergé peut être financé (ou cofinancé) par l'État, mais habituellement ils sont soutenus financièrement par les dons des fidèles orthodoxes.

Le terme de clergé, comme il est généralement utilisé dans l'Église orthodoxe, s'applique à ceux qui sont membres des ordres majeurs et sont ordonnés. Ceux qui aident le clergé dans les services de l'église et sont tonsurés, sont désignés comme membres des ordres mineurs. Ceux des ordres majeurs sont les évêques, les prêtres et les diacres, les mêmes fonctions identifiées dans le Nouveau Testament et dans l'Eglise primitive. Un évêque peut être également archevêque, métropolite, et patriarche. Les prêtres (également appelé presbytres ou anciens) peuvent être archiprêtres, protopresbytres, hiéromoines (prêtre-moines) et archimandrites. Les diacres peuvent être hiérodiacres (diacre-moines), archidiacres, and protodiacres.

Les évêques sont généralement issus des rangs des moines, et ils doivent être célibataires. Un prêtre non-monastique peut être ordonné à l'épiscopat s'il ne vit plus avec son épouse (à la suite de Canon XII du Concile in Trullo). Selon l'usage contemporain, un prêtre non-monastique est habituellement tonsuré à l'état monastique au moment précédant sa consécration à l'épiscopat. Les prêtres et les diacres peuvent se marier, à condition qu'ils soient mariés avant leur ordination au diaconat. Si plus tard, ils divorcent et désirent se remarier, ils ne sont pas autorisés à se remarier à moins qu'ils ne quittent d'abord le clergé et retournent au statut de laïc. Tous les membres du clergé orthodoxe doit être de sexe masculin.

Il existait des diaconesses dans le Nouveau Testament et dans l'Eglise primitive. Le consensus actuel est que ce service n'a jamais été équivalent à celui de diacre, mais correspondait à des responsabilités différentes. L'ancien service de diaconesse a été remplacé par celui d'abesse.

Ceux qui sont dans les ordres mineurs sont sous-diacres et les lecteurs qui sont tonsurés et les accompagnateurs (acolytes). Ces services ne connaissent pas les restrictions des ordres majeurs en ce qui concerne le mariage.

La progression typique de l'ordination est: lecteur, sous-diacre, diacre, prêtre, évêque. Chaque coordination doit avoir lieu dans l'ordre, mais il est possible d'ordonner un profane à l'ensemble des cinq services au cours de trois jours.

L'organisation de l'Église orthodoxe est à la fois hiérarchique et conciliaire (ou synodale). Elle est hiérarchique en ce que les prêtres, les diacres et les laïcs sont censés suivre leur évêque et de ne rien faire sans lui, et que Jésus Christ est la tête de chaque évêque. Elle est conciliaire ou synodale en ce qu'il n'existe pas de position supérieure dont tous les évêques suivre, mais les évêques se réunissent en synodes ou conseils et parviennent à des accords contraignants par consensus. Un évêque, même le patriarche, est tenu d'obéir aux décisions de son synode. Un conseil avec des représentants de toutes les Eglises est un concile œcuménique.

Bien qu'appartenir au clergé orthodoxe soit considéré comme un honneur au sein de l'Église orthodoxe, chaque ordination est également considérée comme une sorte de martyre. Le religieux orthodoxe accepte d'être un serviteur de Jésus-Christ et du peuple de l'église ; un certain nombre des vêtements qu'il porte sont destinés à le lui rappeler. On attend beaucoup du clergé, d'un point de vue à la fois pratique et spirituel ; par conséquent, ils ont aussi une place particulière dans les prières des litanies, demandant à Dieu de se montrer miséricordieux à leur égard.

Il n'existe pas de règle universelle pour la formation du clergé, et il y a quelques variations entre les églises locales. Traditionnellement, les candidats au sacerdoce soit résidaient avec leurs évêques pendant une certaine période afin de bénéficier de sa part d'un enseignement personnel ; soit, s'ils étaient moines, ils recevaient l'enseignement par l'obéissance à leurs supérieurs monastiques. La pratique moderne dans la plupart des lieux est d'être formé au sein d'un séminaire, qui peut ou non être associé à un monastère. Le programme d'étude dure généralement environ trois ans et un diplôme de premier cycle est souvent une condition d'admission. L'enseignement est donné en dogmatique, théologie, histoire ecclésiastique, droit canonique, liturgie, études bibliques, et d'autres matières, bien que l'accent varie d'un établissement à l'autre. Être diplômé d'un séminaire n'est pas aucune manière une garantie d'être ordinné ; cet aspect est entièrement à la discrétion de l'évêque diocésain. Les exigences pour la formation de ceux qui ont l'intention de demeurer au niveau du diaconat sont souvent moins rigoureuses que pour les prêtres.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs