Marc d'Éphèse

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher
Cet article (ou bien des fragments) est proposé pour être traduit en français!

Si vous désirez assumer la traduction (partiellement ou intégralement), annoncez svp cela dans la page de discussions de l'article.

Saint Marc d'Éphèse

Notre père parmi les saints Marc d'Éphèse (Evgenikos), colonne de l'Orthodoxie, a été un célèbre et courageux défenseur de l'Orthodoxie lors du Concile de Florence (1439), quand l'empereur et le pape de Rome allaient vers le schisme et l'hérésie, par l'acceptation du Filioque dans le Credo de Nicée-Constantinople et par les prétentions de juridiction universelle de la papauté. A l'époque, Marc d'Éphèse a été le seul évêque orthodoxe qui ait refusé de signer les décrets de ce concile.

Il s'est éteint paisiblement en 1452. Sur son lit de mort, Marc a imploré Grégoire, son disciple, qui deviendra Patriarche Gennadius, de se méfier des dangers venant de l'Occident et de défendre l'Orthodoxie.

For his efforts at the Council of Florence and his defense against the addition of the Filioque, the Orthodox Church considers him a saint, calling him a Pillar of Orthodoxy. His feast day is January 19.

Sommaire

Quotes

"It is impossible to recall peace without dissolving the cause of the schism—the primacy of the Pope exalting himself equal to God." [1]

"The Latins are not only schismatics but heretics... we did not separate from them for any other reason other than the fact that they are heretics. This is precisely why we must not unite with them unless they dismiss the addition from the Creed filioque and confess the Creed as we do." [2]

"Our Head, Christ our God... does not tolerate that the bond of love be taken from us entirely." [3]

"We seek and we pray for our return to that time when, being united, we spoke the same things and there was no schism between us." [4]

"The Symbol of the Faith must be preserved inviolate, as at its origin. Since all the holy doctors of the Church, all the Councils and all the Scriptures put us on our guard against heterodoxy, how dare I, in spite of these authorities, follow those who urge us to unity in a deceitful semblance of union—those who have corrupted the holy and divine Symbol of Faith and brought in the Son as second cause of the Holy Spirit" (s.v. Jan 19th in The Synaxarion, ed. Hieromonk Makarios of Simonas Petra, and trans. Christopher Hookway; Ormylia: Holy Convent of The Annunciation of Our Lady, 2001).

"The souls of the departed can indeed benefit to their 'advancement,' and even the damned to a relative 'relief' of their lot, thanks to the prayers of the Church and through the infinite mercy of God; but the notion of a punishment prior to the Last Judgment and of a purification through a material fire is altogether foreign to the tradition of the Church" (ibid.).

Hymns

Tropaire

Tropaire, ton 3

Par ta profession de la divine foi,
en toi l'Église a trouvé,
illustre Marc, un invincible guerroyeur,
défendant la pensée des Pères en tes écrits
afin de protéger l'Orthodoxie
de tout ce qui pouvait l'altérer;
à présent supplie le Christ notre Dieu
d'affermir entre ses Églises la concorde et la paix
et de nous accorder la grâce du salut.

Kondakion

Kondakion, ton 8

Le flambeau resplendissant de l'Orthodoxie,
l'adversaire des occidentales futilités
sous les fleurs de nos hymnes couronnons-le,
car il a revêtu l'armure de la vérité
et des ténèbres il a renversé les vains propos;
disons-lui donc: réjouis-toi, métropolite d'Ephèse, saint Marc.

Ikos

De l'Orient tu as surgi en Occident,
pontife Marc, en messager de la vérité
et de ta voix de théologien tu as manifesté
la lumière de l'Orthodoxie;
c'est pourquoi, admirant ton noble combat, nous te chantons:
Réjouis-toi, inébranlable rempart de la foi,
réjouis-toi, gigantesque champion de la vérité,
réjouis-toi, développement des patristiques enseignements
réjouis-toi, abrogateur des étrangères innovations.
Réjouis-toi, divine bouche de la procession de l'Esprit,
réjouis-toi, clairon divin des Conciles sacro-saints,
réjouis-toi, qui dénonças les occidentales futilités,
réjouis-toi, qui démontas les sophismes impies.
Réjouis-toi, âpre adversaire des Latins,
réjouis-toi, grand défenseur des croyants,
réjouis-toi, ami authentique du Christ,
réjouis-toi, livre ouvert des saintes traditions.
Réjouis-toi, métropolite d'Ephèse, saint Marc.

Synaxaire

Le 19 Janvier, mémoire de notre Père parmi les Saints, Marc Eugénikos, archevêque d'Ephèse, défenseur de l'Orthodoxie en combat singulier.

Si le mythique Atlas à lui seul tint le ciel,
Marc d'Ephèse à lui seul soutint l'Orthodoxie.
Le dix-neuf, célébrons ce chef providentiel
qui nous a préservés de l'hétérodoxie.

Par ses prières, ô Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

Liens

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs