Théodore IV (Balsamon) d'Antioche

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher

Théodore IV (Balsamon) d'Antioche, connu sous le nom Théodore Balsamon (gr. Θεόδωρος Βαλσαμῶν), a été patriarche de l'Église d'Antioche entre 1185 et 1199. Il était à l'époque le plus réputé spécialiste en droit canon auprès de l’Église de Constantinople, raison pour laquelle il a continué de séjourner à Constantinople après son élection comme patriarche d'Antioche avec toute son administration patriarcale.

Sommaire

Vie

Théodor Balsamon, Oeuvres complets, dans: J.P. Migne, Patrologia Graeca, vol. 137

Théodore Balsamon est né dans le troisième décennie du 12e siècle à Constantinople. Il a vécu le temps des empereurs Manuel I Comnène (1143-1180) et Isaac al II Anghelos (1185-1195). Il a été ordonné diacre et nommé supérieur de l’École supérieure de droit de Constantinople, recevant le titre de nomofilax (gr.: Νομοφύλαξ, "Gardien de la loi"). Durant le patriarcat de Théodose I de Constantinople (1179-1183), il a été chargé de la gestion des tous les procès ecclésiastiques et surtout de ceux auprès du Patriarcat de Constantinople. En 1193 il a été élu patriarche d'Antioche, mais il est resté à Constantinople jusqu'à sa mort, en 1199.

Écrits

A la demande de l'empereur Manuel I Comnène et du patriarche Michel III de Constantinople (1170-1177), Théodore Balsamon a écrit, vers 1170, Scholia (gr. Σχόλια), contenant une série de commentaires sur différents corpus canoniques existant à l'époque (les Canons des Apôtres, les Canons des Conciles œcuméniques etc.), réunis dans le Nomocanon saint Photius le Grand, qu'il a revu.

Il a écrit aussi un série de 66 réponses à des questions variées de droit canon que le patriarche Marc III d'Alexandrie (1186-1203) lui a envoyé, comme aussi d'autres textes dans le contexte du Grand Schisme de 1054, une question d'actualité à son époque.

Il a rédigé aussi une collection alphabétique des loi ecclésiastiques, connue aujourd'hui sous le nom de "Syntagma alphabétique de Balsamon" (pour la différencier de la "Syntagma alphabétique" de Matthieu Blastarès - 14e siècle).

Ses commentaires sur des question des droit canon sont utilisés jusqu'aujourd'hui par les théologiens, après avoir été inclus dans le Pidalion (gr. Πεδαλιον) compilé par saint Nicodème l'Hagiorite et republiés comme tell dans toutes les édition de cette œuvre de Nicodème.

Enfin, deux lettres de Théodore Balsamon, une sur le jeûne, l'autre sur l'accueil des novices dans les monastères, ont été publiées.

Précédé par:
Christophore II
Patriarche d'Antioche
1185-1199
Succédé par:
Joachim



Sources

  • (ro) Protosinghel Neofit Scriban, dans l'"Introduction" à la 1ère édition du Pidalion en roumain (1844).
  • (ro) Arhid. Prof. Univ. Dr. Ioan N. Floca, Prof. Dr. Sorin Joantă, Drept bisericesc (Doit ecclésiastique), vol. 1, Sibiu, 2006.
  • (en) wikipedia:Theodore_Balsamon
  • (en) Theodore Balsamon
  • (en) Theodore Balsamon

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs