Tropaire

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher
 Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant.


Le tropaire est un type de chant dans la musique byzantine, dans l'Église orthodoxe orientale et d'autres églises chrétiennes. Il s'agit d'une courte hymne, d'une strophe, ou d'une partie d'une série de strophes ; ceci peut avoir, de plus, la connotation d'une hymne intercalée entre les versets d'un psaume.

Le terme fait le plus souvent référence à l'apolytikion (ou l'apolytique), l'hymne thématique qui clôt les Vêpres. (Dans les Églises grecques, le tropaire apolytikion est simplement appelé l'apolytikion ; dans la plupart des autres Églises, il est simplement appelé le tropaire.) Ce tropaire sert comme hymne thématique et est répété lors de chacun des offices de la journée.

Les tropaires constituent également les strophes des canons. Ces tropaires sont calqués sur l'hirmos de l'ode.

Les tropaires sont aussi parfois utilisés comme refrain pour les versets chantés des psaumes, mais ce sont les stichères qui sont le plus souvent utilisées pour cette fonction.

Sommaire

Theotokion

Un theotokion (ou bohorodichnyj) est un tropaire adressé à la Théotokos, la Mère de Dieu. Ces hymnes sont collectivement appelées theotokia.

Histoire

Un exemple célèbre, dont l'existence est attestée dès le IVe siècle, est l'hymne vespérale, Phos Hilaron, habituellement traduit par "Lumière joyeuse" en français ; un autre, O monogenes Yios, "Fils unique", attribuée à Justinien I (527-565), figure dans la partie introductive de la Divine Liturgie.

Tropaires célèbres

Tropaire pascal (ton 5)

Le Christ est ressuscité d'entre les morts,
Par la mort, Il a écrasé la mort
Et à ceux qui gisaient dans les tombeaux
Il a fait le don de la Vie.

En raison de l'importance de la Pâque orthodoxe dans la vie liturgique, c'est sans doute le plus connu de toutes les hymnes de l'Église.

Tropaire à la Mère de Dieu (ton 8)

Il est digne en vérité de te louer, ô Mère de Dieu,
Bienheureuse et très pure Mère de notre Dieu,
Toi plus vénérable que les chérubins et plus glorieuse, incomparablement, que les séraphins,
Qui sans tâche, enfantes Dieu le Verbe
Toi, véritablement Mère de Dieu, nous te magnifions !

Ce theotokion est chanté à pratiquement tous les services de l'Église et en privé par de nombreux chrétiens orthodoxes.

Ascension

Tropaire (ton 4)

Tu es monté dans la Gloire,
ô Christ notre Dieu,
après avoir rempli de joie Tes disciples
par la promesse du Saint Esprit.
Ta bénédiction leur confirma
que Tu es le Fils de Dieu,
le Libérateur de l'univers !

Kondakion (ton 6)

Ayant accompli pour nous l'Economie divine
et ayant uni les habitants de la terre à ceux du ciel,
Tu T'es élevé au ciel dans la gloire, Christ Dieu,
sans Te séparer de nous, mais demeurant toujours parmi nous,
et Tu dis à ceux qui T'aiment :
«Je suis avec vous, et personne ne prévaudra contre vous.»

Noël - Nativité selon la chair de notre Seigneur

Tropaire (en ton 4)

Ta naissance, ô Christ notre Dieu, a fait resplendir dans le monde la lumière de l’intelligence. Ceux qui servaient les astres sont instruis par l’astre de t’adorer Soleil de justice, et te contempler, Orient venant des hauteurs : Seigneur, gloire à toi ! (3 fois)

Kondakion (en ton 3)

La Vierge aujourd’hui met au monde l’Eternel, et la terre offre une grotte à l’Inaccessible! Les anges et les pasteurs le louent, et les mages avec l’étoile s’avancent. Car Tu es né pour nous, Enfant nouvelet, Dieu pré éternel !

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs