Olivier Clément

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher

Olivier Clément (n. 1921 - m. 15 janvier 2009) est un théologien orthodoxe français du XX siècle, qui a enseigné l'histoire de l'Église et la Spiritualité orthodoxe à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge (Paris).

Avec d'autres théologiens orthodoxes de sa génération - tels que Vladimir Lossky (1903-1958), Nicolas Afanassieff (1893-1966) ou Paul Evdokimov (1901-1970) -, il est devenu un des pionniers du "renouveau théologique orthodoxe" du 20e siècle.

Sommaire

Biographie

Olivier Clément est issu d'une famille non croyante d'un milieu déchristianisé du Sud de la France (dans les Cévennes), qui ne l'a pas baptisé, et ne lui a donné aucune éducation religieuse. Il s'est converti au Christ à l'âge de trente ans, après une longue recherche dans l'athéisme et les spiritualités asiatiques, sous l'influence des lectures de Dostoïevsky, Nicolas Berdiaiev, Vladimir Lossky, dont il deviendra l'élève et l'ami. Avec eux il découvre la pensée des Pères chrétiens d'Orient et reçoit le baptême dans l'Église orthodoxe.

Agrégé d'histoire, il enseigne au lycée Louis-le-Grand à Paris. Parallèlement, pendant plus de trente-cinq ans, il assure l'enseignement de la théologie comparée et de la théologie morale à l'Institut de théologie Saint-Serge à Paris. Il donnera également des cours à l'Institut supérieur d'études oecuméniques, à l'École Cathédrale de Paris et au Centre Sèvres.

En marge de son activité d'enseignement, Olivier Clément a été particulièrement engagé dans la vie et le témoignage de l'Église orthodoxe en France. Consulteur du Comité interépiscopal orthodoxe de France de 1967 à 1997, il a été membre du comité mixte de dialogue théologique catholique-orthodoxe et des rencontres bilatérales orthodoxes-protestants. Il a aussi inspiré les travaux de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale depuis sa fondation au début des années 1960 et a participé activement aux différents congrès orthodoxes d'Europe occidentale qui, depuis 1971, permettent tous les trois ans à des orthodoxes venus des quatre coins du continent de se rencontrer pour prier et réfléchir ensemble. Son rôle a été souvent capital dans le parcours de nombreux jeunes et moins jeunes, orthodoxes ou non, qui ont retrouvé un sens à leur vie grâce aux paroles d'Olivier Clément, lors des conférences qu'il donnait au cours de ces rassemblements, ou ailleurs dans le cadre de rencontres oecuméniques, de colloques internationaux, d'interviews, etc..

Olivier Clément a été l'interlocuteur de plusieurs grands spirituels de son temps — le patriarche Athénagoras, le pape Jean-Paul II, le prêtre et théologien roumain Dumitru Staniloaë, l'archimandrite Sophrony du monastère de Maldon (Grande-Bretagne), frère Roger de Taizé, Andrea Riccardi, fondateur de la communauté Sant'Egidio —, avec lesquels il nouera des relations de confiance et d'amitié.

Honneurs et Reconaissances

Docteur honoris causa de l'université de Louvain-la-Neuve (Belgique), de la faculté de théologie orthodoxe de Bucarest (Roumanie) et de l'université du Sacré-Coeur du Connecticut (États-Unis).

En 1998, il s'était vu confier par le pape Jean-Paul II la rédaction des méditations que le pape devait lire cette année lors de la célébration du chemin de croix du vendredi saint au Colisée.

Il avait été pendant plusieurs années le président de l'Association des écrivains croyants d'expression française.

Écrits

Olivier Clément laisse une vaste oeuvre comprenant une trentaine d'ouvrages de théologie, d'histoire de l'Église et de spiritualité ainsi que de très nombreux articles, parus notamment dans la revue "Contacts", dont il dirigeait la rédaction depuis 1959 .

  • Transfigurer le temps. Notes sur le temps à la lumière de la tradition orthodoxe (éd. Delachaux et Niestlé, Paris-Neuchâtel, 1959)
  • L'Église Orthodoxe ("Que sais-je ?", PUF, 1961, 6e éd. 1998)
  • Byzance et le christianisme (PUF, 1964)
  • L'Essor du christianisme oriental (PUF, 1964)
  • Dialogue avec le Patriarche Athénagoras (Fayard, 1969 ; 2e éd. 1976)
  • Questions sur l'homme (Stock, 1972)
  • L'esprit de Soljénitsyne (Stock, 1974)
  • Le Christ, Terre des vivants (Bellefontaine, 1975)
  • L'Autre Soleil. Autobiographie spirituelle (Stock, 1975)
  • Le Visageintérieur (Stock, 1978)
  • La Révolte de l'Esprit (Stock, 1979)
  • Sources : Les mystiques chrétiens des origines (Stock, 1982 et 1984 ; réédition, Desclée de Brouwer, 2008)
  • Le chant des larmes. Essai sur le repentir, suivi de la traduction du poème sur le repentir par Saint André de Crète (DDB, 1982)
  • Les visionnaires. Essai sur le dépassement du nihilisme, 1986
  • Un respect têtu, islam et christianisme (avec Mohamed Talbi), 1989
  • Orient-Occident: Deux passeurs, Vladimir Lossky et Paul Evdokimov, 1989
  • Berdiaev : un philosophe russe en France, 1991
  • Corps de mort et de gloire (DDB, 1995)
  • Taizé, un sens à la vie, 1997
  • Anachroniques, 1990
  • Trois prières. Le Notre Père, la prière au Saint-Esprit, la prière de saint Ephrem, 1993
  • Corps de mort et corps de gloire. petite introduction à une théopoétique du corps, 1995
  • Sillons de Lumière, 1990
  • Notre Père, 1995
  • Rome autrement. Un point de vue orthodoxe sur la papauté, 1996
  • La vérité vous rendra libre: Entretiens avec le patriarche oecuménique Bartholomée Ier (J.-C. Lattès - DDB, 1996)
  • Rome autrement (DDB, 1997)
  • Le Chemin de Croix à Rome, 1998
  • Le Christ est ressuscité : propos sur les fêtes chrétiennes (DDB, 2000)
  • Mémoire d'espérances, Entretiens avec Jean-Claude Noyer, 2003
  • Déracine Toi et Plante Toi Dans la Mer, 2004
  • Espace infini de liberté. Le Saint-Esprit et Marie Théotokos (éd. Anne Siglier, 2005
  • un recueil de poèmes: Déracine-toi et plante-toi dans la mer (éd. Anne Siglier, 1998)
  • de très nombreux articles, parus notamment dans la revue Contacts et dans le Service orthodoxe de presse, mais aussi dans de nombreux journaux et périodiques français et italiens.

Il a aussi été le maître d'oeuvre, avec Jacques Touraille, de la traduction française de la Philocalie (DDB, 2 vol., 1995-1996).

Citations

  • « Est-il vrai que le Christ est ressuscité ? Ou sommes nous des menteurs qui se contentent de bien chanter ? Si le Christ est vraiment ressuscité, un peu en nous aussi, si peu que ce soit, alors soyons assurés que quelles que soient les difficultés, l’amour et l’intelligence vaincront. ». (Olivier Clément, Ière Journée de l’Orthodoxie en France, le 24 mai 2001)

Bibliographie

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs