Higoumène

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher
Cet article fait partie de la série
Clergé
Antiochian local synod.jpg
Ordres majeurs
Évêque - Prêtre - Diacre
Ordres mineurs
Sous-diacre - Acolyte - Lecteur (ou Chantre)
Ordres éteints
Exorciste
Portier - Diaconesse
Titres portés par des évêques
Patriarche - Catholicos - Pape
Archévêque - Métropolite
Titulaire - Auxiliaire - Chorévêque - Exarque - Cathigoumène
Titres portés par des prêtres
Protopresbytre
Archiprêtre - Archimandrite -Protosyncelle
Économe - Hiéromoine
Titres portés par des diacres
Archidiacre - Protodiacre - Hiérodiacre
Titres Mineurs
Protopsalte - Lampadarios
Titres monastiques
Abbé - Higoumène - Cathigoumène - Économe
Archimandrite - Hiéromoine - Hiérodiacre
Relatif au clergé
Ordination - Vêtements
Presbeia - Honorifiques
Clergy awards - Exarque
Proistamenos - Vicaire
Modifier ce sommaire


L’higoumène ou hégoumène (du grec ancien ἡγούμενος / hêgoúmenos, participe présent du verbe ἠγέομαι / hêgéomai, littéralement « marcher devant », d'où « conduire, commander » ; Macédonien, Bulgare and Russe: игумен, trans. igumen; Ukrainien: Ігумен ihumen; Georgien: იღუმენი, iğumeni; Roumain: egumen; Serbe: Игуман or Iguman)) est le supérieur d'un monastère. Le terme équivalent, en Occident, est celui d'abbé ou abbesse.

L'higouménat est une fonction. Ceux qui l'assument peuvent porter différents titres comme celui d'archimandrite conféré à des hiéromoines (moines-prêtres) éminents. Il peut y avoir plusieurs archimandrites dans un même monastère, mais un seul higoumène.

  • Lorsqu'un higoumène est évêque, on parle de cathigoumène (gr. καθηγουμενος).
  • Lorsqu'un higoumène est le supérieur de tous les monastères dans certains territoires est appelé protohigoumène.

Dans l'Orthodoxie, le titre et la fonction d'higoumène différent d'une Eglise locale à une autre.

Sommaire

Dans l'Église russe

À l'origine, le titre d'higoumène était attribué au supérieur de plusieurs monastères. Après 1874, alors que les monastères russes étaient sécularisés et classés selon trois classes, le titre d'higoumène fut réservé seulement pour la troisième classe. Le supérieur d'un monastère appartenant à la deuxième ou troisième classe avait le rang d'archimandrite.

Les responsabilités de l'higoumène et de l'archimandrite sont identiques, le titre d'archimandrite étant considéré comme une distinction honorifique. Au sein de l'Église orthodoxe russe, le titre d'higoumène peut être attribué comme titre honorifique des hiéromoines, même si ceux-ci ne sont pas à le tête d'un monastère.

Un higoumène est formellement installé lors d'une cérémonie officiée par l'évêque, au cours de laquelle il est présenté avec sa crosse pastorale (Greek: paterissa, Slavonic: палица, palitsa). Dans l'Église russe, la crosse pastorale d'un higoumène est le plus souvent en bois (habituellement de l'ébène), plutôt qu'en métal. Une croix pectorale en or est décernée à l'higoumène par l'évêque, comme pour un archiprêtre. Au cours des Divins Offices l'higoumène porte un simple manteau monastique noir, tandis que l'archimandrite porte un manteau semblable à celui d'un évêque (mais sans les "rivières" blanches sur les côtés et décoré avec "tablets" au col et au bas du manteau). Un archimandrite peut aussi porté une mitre similaire à celle portée par un évêque ; un higoumène ne le peut pas (cependant, dans la traditions russe, un évêque peut attribué à un higoumène le privilège de porté la mitre comme une distinction ecclésiastique). Un higoumène peut apporté sa crosse pastorale en procession et lorsqu'il donne les bénédictions dans l'église (mais elle n'est jamais apportée à l'intérieur du sanctuaire), bien que généralement elle soit accrochée verticalement près son kathisma (stalle monastique du choeur). En dehors de l'Église, un higoumène peut utiliser une canne en bois similaire à celle utilisée par un évêque ou un archimandrite, mais sans être ornée d'un pommeau d'argent.

Dans l'Église grecque

Dans la tradition de l'Église grecque, l'higoumène est le supérieur d'un monastère.

Dans l'Église roumaine

Dans la tradition de l'Église orthodoxe des Pays Roumains les influences parallèles grecque et slave ont donné deux mots différents pour le supérieur d'un monastère: igumen / egumen (du grec) et starets (du slavon), qui étaient utilisés indifférencié jusqu'au XXe siècle.

Dans la première moitié de XXe siècle igumen / egumen était le responsable des affaires matériels d'un monastères, et celui qui veillait sur les skites et les metochions du monastère.

Aujourd'hui, dans les derniers statuts de l'Église orthodoxe roumaine (2007/2008) les deux termes sont distingués comme il suit:

  • Le Starets est le supérieur d'un monastère
  • L' Egumen est le supérieur d'une skite
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs