Icône de la Nativité

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher
Icône de la Nativité du Christ

Le style traditionnel de l' icône de Nativité de Notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ date du 15e siècle et est attribuée à saint Andrei Rublev. Elle dépeint le Créateur de l'Univers entrant dans le temps historique comme un nouveau-né. L'icône de la Nativité nous montre aussi l'effet de cet événement sur la vie naturelle du monde.

Sommaire

Typologie

L'icône de la Nativité s'inspire, pour sa typologie, du récit de Saint Luc et du Kontakion de la Nativité, de Saint Romain le Mélode (VI s.).

« Pendant qu’ils étaient à Bethléem, le jour de la naissance arriva. Elle mit au monde un fils, son premier-né. Elle l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’abri destiné aux voyageurs. » (Luc, 2, 6-7)
« La Vierge aujourd’hui met au monde l’Eternel, et la terre offre une grotte à l’Inaccessible! Les anges et les pasteurs le louent, et les mages avec l’étoile s’avancent. Car Tu es né pour nous, Enfant nouvelet, Dieu pré éternel ! » (Kondakion)

Le dessin

Le fond est un monde inhospitalier, le monde depuis notre expulsion du Paradis. Au centre de l'icône est la Théotokos, Marie, comme une figure centrale et d'une grandeur disproportionnée, devant une grotte, et Jésus comme un bébé dans une mangeoire enveloppé de langes. Autour de l'icône est tout ce qui concerne l'Incarnation du Christ, comme il est expliqué ci-dessous.

Théologie

L'icône est riche en symboles. L'enveloppement de l'enfant dans les langes représente la soumission complète du Christ aux conditions physiques gouvernant la nature humaine. Les langes de l'enfant ont aussi été comparées aux linges enveloppant le Christ lors de sa mort, la mangeoire ressemblant à un cercueil et la grotte préfigurant son tombeau. A sa naissance même, Il est mort au monde.

La terre Lui offre une grotte. Les animaux Le regarde dans le silence.

Les étoiles

Le ciel Le salue avec une étoile, la Lumière de la Connaissance. Il s'agit d'un signe, selon lequel le Christ vient pour tout homme: "Car par elle, ceux qui adoraient les étoiles, Furent amenés par une étoile à T'adorer, Soleil de Justice, et à Te connaître, l'Orient d'en Haut" (extrait du tropaire de Noël). Certaines icônes dessinent trois rayons émanant de l'étoile, représentant la Sainte Trinité.

Les Mages et les bergers apportent leurs cadeaux, ce qui est aussi un signe que le Christ vient pour tout homme.

Les femmes dans l'angle droit sont des sages-femmes. Cela indique que Jésus est né d'une manière normal et avait besoin d'être lavé, comme tout nouveau-né doit l'être.

Les prophéties de l'Ancien Testament

Sous le centre sont situés un arbre, un bœuf et un âne. L'arbre est "l'arbre de Jessé" de la prophétie de l'Ancien Testament, laquelle affirme qu'une pousse doit germer de la souche de Jessé (le père du roi David): "Une pousse doit germer de la souche (de l'arbre) de Jessé et de ses racines un bourgeon doit fleurir. L'esprit du Seigneur reposera sur Lui" (Isaïe 11:1-2). L'âne et le bœuf sont aussi issus d'une prophétie de l'Ancien Testament :"Le bœuf connaît son propriétaire, et l'âne le maître de la crèche" (Isaïe 1:3). Ils sont parfois peints près du Christ enfant, le réchauffant avec leur souffle.

Joseph

Joseph est représenté à l'écart des figures centrales de Jésus et de la Théotokos, dans l'angle inférieur gauche. C'est parce qu'il n'est pas impliqué dans le miracle de l'Incarnation du Fils de Dieu, sinon qu'il était le protecteur de Marie et de Jésus. Le vieil homme lui parlant représente le diable soufflant de nouveaux doutes à Joseph. Le diable suggère que si l'enfant était réellement divin, il ne serait pas né d'une manière humaine. (Cet argument, sous des formes diverses, apparaît à plusieurs reprises dans l'histoire de l'Église. Il est le fondement de beaucoup d'hérésies.) Dans la personne de Joseph, l'icône ne révèle pas seulement son drame personnel, mais celui de l'humanité entière, la difficulté d'accepter à travers la raison, l'incarnation de Dieu.

Marie

Marie est au centre, from her reclining position, looks at Joseph as if trying to overcome his doubts and temptations. She is not the most important figure in the icon, but the most dominant. Sometime she is depicted kneeling, still concerned.

Anges

Les anges glorifient Dieu, agissant, remplissant leur ministère : ils chantent, ils annoncent la Bonne Nouvelle aux bergers. Sur la droite, un jeune berger est assis, portant une couronne et jouant de la flûte, témoiTo the right, a young shepherd sits, wearing a wreath and playing his flute, exprimant la joie de la Bonne Nouvelle.

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs