Ménée

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher

Le Ménée (grec ancien: Μηναῖον, ου, τὸ - μηνᾶιος, α, ον, "mensuel") est un livre liturgique du rite byzantin qui contient les offices liturgiques des saints et des fêtes fixes, pour chaque jour d'un mois de l'année liturgique. Il y a donc douze ménées, pour les douze mois de l'année.

En français, les ménées ont été traduits par le Père Denis Guillaume (moine de Chevetogne, devenu orthodoxe).

Dans la tradition slave

Минея праздничная dans la tradition liturgique slavone (=propre des fêtes fixes – version des ménées contenant les offices des grandes fêtes et des saints les plus importants). En fait, la tradition russe connaît trois versions des ménées :

  • Минея месячная =propre des saints – Version qui comprend le propre du cycle annuel fixe dans son intégralité : les offices particuliers à chaque saint, et aussi à chaque fête, célébrée à date fixe.
  • Минея общая =commun des saints – Version qui est un recueil de toutes les hymnes et les prières qui peuvent s’adresser à tous les saints d’un même genre (apôtre, pontife, martyr, moine, etc.), mais aussi de toutes les hymnes et prières communes à des fêtes de même catégorie (fêtes du Christ, de la Croix, de la Vierge, des anges, du Précurseur) Cette version des ménées s’emploie pour les saints qui n’ont pas d’office particulier, ou dont l’office n’est pas complet. Elle peut aussi remplacer les livres liturgiques dans les églises pauvres.
  • Минея праздничная, que je viens de décrire plus haut

Bibliogrqphie

  • Léon Clugnet, Dictionnaire grec-français des noms liturgiques en usage dans l'Église grecque, Paris, 1895, p.99, art. Μηναῖον
  • Martine Roty, Dictionnaire russe-français des termes en usage dans l'Église Russe, 3e édition revue et augmentée, Institut d'études slaves, Paris, 1992, p.69, art. « МИНЕИ »
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs