Dimanche du Fils prodigue

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher
Parabole du Fils prodigue

Le Dimanche du Fils prodigue est le deuxième dimanche du pré-carême, les semaines préparatoires pour le Grand Carême. C'est le dimanche après le Dimanche du Publicain et du Pharisien et avant le Dimanche du Jugement dernier. Le pré-carême est le début du cycle liturgique pascale dans l'Eglise orthodoxe.

Lors de ce dimanche de préparation au Grand Carême, on lit aux fidèles orthodoxes les paraboles du Christ sur le pardon divin (Évangile selon saint Luc 15:11-24). Le croyant doit considérer comme en terre étrangère, loin de la demeure du Père ; il doit effectuer un retour vers Dieu, auquel il appartient. La parabole l'assure que le Père le recevra avec joie et bonheur après son long voyage dans le Carême - son voyage vers le sein de Dieu.

Sommaire

Hymnographie

Stichères au Lucernaire des vêpres (ton 1):

J'étais dans le vivant pays de l'innocence - mais j'ai semé le péché sur la terre - J'ai récolté sous la faucille les épis de la négligence - J'ai fait des meules avec les gerbes de mes actes - et ne les ai pas étendues sur l'aire du repentir - Mais je Te prie, notre Dieu qui es avant les siècles et cultives le monde - vanne au vent de ta miséricorde la paille de mes œuvres - verse dans mon âme le blé de l'absolution - porte moi dans les greniers du ciel et sauve moi.
Reconnaissons frères la puissance du mystère - Du péché le fils prodigue revient vers le foyer paternel - Toute bonté, le Père part à sa rencontre et l'embrasse - Il lui rend les signes de sa gloire - et comble de joie mystique ceux qui sont en haut en immolant le veau gras - pour que notre vie soit digne d'être au Père qui sacrifia en son amour de l'homme - et à la victime glorieuse, le Sauveur le nos âmes.

Kondakion (Ton 3):

Quittant follement ta gloire paternelle
dans le mal j'ai dispersé la richesse que Tu m'avais donnée
Et je Te dis les paroles du fils prodigue
J'ai péché contre Toi, Père compatissant
Reçois moi qui me repens
Et fais de moi l'un de tes serviteurs.

Ikos

Chaque jour le Sauveur nous enseigne de sa voix. Ecoutons les Ecritures, l'histoire du fils prodigue qui revint à la sagesse. Dans la foi imitons son bon repentir. Dans l'humilité du cœur disons à Celui qui voit tous les secrets : Nous avons péché contre Toi, Père compatissant et nous ne sommes plus dignes d'être appelés tes enfants. Mais par nature Tu aimes l'homme. Reçois moi - Et fais de moi l'un de tes serviteurs.

Lectures

A la Divine Liturgie:

Voir aussi

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs