Triode

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher

Le Triode est un terme provenant du grec triodion (τριώδιον), composé des mots "tria" (τρια) trois et "odi" (ώδή), ode, chant comprenant trois odes/strophes. Dans la vie liturgique de l’Église Orthodoxe, le Triode est l’une des trois grandes périodes de l’année liturgique. Appelée également la période pré-pascale, la période du Triode précède celle du Penticostaire (huit semaines depuis les Pâques) et suit la période la plus longues de l’année liturgique, celle de l’Octoèque. Le Triode commence le Dimanche du Publicain et du Pharisien et dure jusqu’au Samedi Saint (avant Pâques), en tout dix semaines qui nous préparent et nous invitent à nous investir dans une démarche introspective sincère et dans la rencontre et la vie avec et dans le Christ crucifié et ressuscité.

On appelle Triode également le livre de culte comprenant les chants, lectures et les règles du typicon pour la période liturgique du Triode. Le livre prend son nom du nombre des odes des canons des Matines de cette période. À la différence des canons compris dans le livre de l’Octoèque et dans les Ménées (livres comprenant le service liturgique pour les saints de tous les mois), les canons du Triode ne comprennent, en règle générale, que trois odes et non pas huit (neuf) comme dans les autres cas. La plupart de ces canons du Triode ont été composés par St. Théodore de Stoudion (†826) et par son frère Joseph de Stoudion (†830), qui ont complété les chants plus anciens des Saints Côme de Mayuma et André de Crète, du VIIIe siècle.

Sommaire

Les Dimanches préparateurs

Les trois semaines avant le début du Grand Carême (donc à commencer avec le quatrième Dimanche avant le début du Carême) sont des semaines de préparation. Chacune de ces semaines a un thème spécifique qui s’exprime dans les lectures des Saintes Écritures indiqués pour les Laudes ou la Liturgie, comme suit :

1. Le Dimanche du Publicain et du Pharisien (Luc 18,9-14 – premier dimanche du Triode),
2. le Dimanche du Fils prodigue (Luc 15,11-32) ;
3. le Dimanche du Jugement Dernier (appelée aussi le Dimanche de l’abstinence de viande ; Matthieu 25,31-46) ;
4. le Dimanche de l’expulsion d’Adam du Paradis ou le Dimanche du Pardon, ou bien le « dernier jour des laitages » - Matthieu 6, 14-21.

Dans cette période préliminaire, l’Église nous prépare pour le jeûne et nous introduit peu à peu dans l’atmosphère du Grand Carême.

Ainsi, la semaine après le Dimanche du Fils prodigue est une semaine habituelle – on jeûne le mercredi et le vendredi. Après le Dimanche du Jugement Dernier, on ne consomme plus de viande, mais seulement des œufs, du poisson et des laitages. Le Dimanche de l’Expulsion d’Adam du Paradis conclut cette période de préparation. Le jour suivant, lundi, marque le début du Grand Carême. Le soir de ce dimanche, les vêpres comprennent un rituel solennel du pardon : les chrétiens se demandent pardon et se l’offrent les uns aux autres pour marquer le début du Grand Carême. Ainsi les Vêpres de ce Dimanche sont le premier office du Carême.

Le Grand Carême

Voir l’article principal sur le Grand Carême

Ainsi le Grand Carême commence-t-il le lundi qui suit le Dimanche du Pardon. Les Dimanches suivants portent aussi des noms spécifiques :

1. Le Dimanche de l'Orthodoxie (Jean 1, 43-51),
2. le Dimanche de Saint Grégoire Palamas,
3. le Dimanche de la Sainte Croix,
4. le Dimanche de Saint Jean Climaque et
5. le Dimanche de Sainte Marie l’Égyptienne.

La Semaine Sainte

Voir l’article principal sur la Semaine Sainte.

Pour les chrétiens orthodoxes, le Grand Carême prend fin le Dimanche des Rameaux. Après ce dimanche commence une période distincte, la Semaine Sainte qui précède directement les Pâques.

Sources

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs