Prière

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher
Cet article fait partie de la série
Spiritualité Orthodoxe
Saints Mystères
Baptême - Chrismation
Eucharistie - Confession
Mariage - Ordination
Sainte Onction
Trois étapes
Catharsis/Purification
Theoria/Illumination
Théosis/Divinisation
Hésychasme
Nepsis - Metanoia
Hesychia - Phronema
Mysticisme - Nous
Ascéticisme
La Chasteté - L'Obéissance
La Stabilité - Le Jeûne
La Pauvreté - Le Monachisme
Vertus
Humilité - Générosité
Chasteté - Douceur
Tempérance - Contentement
Diligence
Prière
Culte - Vénération
Règle de Prière - Prière de Jésus
Reliques - Signe de la Croix
Pères de l'Eglise
Pères Apostoliques
Pères du désert
Cappadociens
La Philocalie des Pères neptiques
L'échelle sainte
Modifier ce sommaire

La prière, avec le jeûne et l'aumône, est l'un trois piliers de la piété (Matthieu 6:1-18). L’Église Orthodoxe enseigne que la prière est la mère de toutes les vertus.

Sommaire

Prière personnelle et privée

La prière personnelle doit être faite en secret. Dans la tradition spirituelle de l’Église, la parole de Jésus Christ "d'aller dans sa chambre" a été interprétée littéralement mais aussi dans le sens où l'on doit rentrer en soi-même, unifiant le cœur et l'esprit dans la prière.

Dieu sait déjà ce dont nous avons besoin. Il le sait mieux que nous. C'est pourquoi les paroles de prière peuvent être brèves et simples : "Que Ta volonté soit faite." La prière peut être de se placer totalement silencieux devant Dieu, selon le psaume 46 : "Tiens-toi tranquille et sache que Je suis Dieu."

Règle de prière et métanies

Il est recommandé d'établir une règle de prière, en accord avec son Père spirituel, afin de ne pas céder à la tentation d'oublier la prière.

Cette règle peut être accompagnées de métanies, c'est-à-dire de prosternations, afin de faire participer le corps à la prière. St Ignace Briantchaninov conseille, par exemple, aux débutants de commencer avec une douzaine de métanies et d'augmenter peu à peu le nombre. Cependant la quantité ne doit pas devenir une préoccupation au détriment de la qualité de la prière. Les métanies ont pour but de faciliter l'attention et l'état de componction dans la prière.

La prière continuelle

Le St. Apôtre Paul, dans sa première lettre aux Thessaloniciens recommande de "prier sans cesse". Cela a été interprété par la tradition en deux sens. Le premier est d'avoir un temps régulier pour la prière, qui ne soit jamais oublié, c'est-à-dire une règle de prière. L'autre est de prier sans cesse, en toute occasion, à partir d'une phrase simple, le plus souvent la Prière de Jésus répétée sans cesse jusqu'à ce que la grâce de Dieu fasse descendre cette prière dans le coeur et qu'elle devienne continuelle.

Dans les Récits d'un pèlerin russe, le Starets recommande de réciter un certain nombre de fois la prière de Jésus par jour (3000, puis 6000, puis 12000). Cependant le nombre de prière n'a aucune valeur si nous ne faisons pas attention à la prière elle-même. Les Pères recommandent d'enfermer l'esprit dans les mots de la prière, afin de prier avec attention et sans distraction et sans se presser. L'esprit sera souvent distrait, mais il faut alors sans cesse revenir sans désespérer de cette distraction. La prière elle-même s'installe dans un coeur ayant une attitude humble. La persévérance dans l'attention, l'absence de distraction et l'humilité ne doivent pas être oubliées au profit d'une grande quantité de prières.

Les étapes de la prière

Les Pères détaillent plusieurs étapes dans l'acquisition de la prière :

  • la prière vocale : la première étape est de dire la prière avec les lèvres. Cette étape n'est pas inutile et les Pères recommandent de revenir à la prière vocale quand l'esprit est trop distrait, afin de mieux se concentrer sur les mots. Il vaut mieux une prière des lèvres attentive, qu'une prière "mentale" récitée machinalement, avec distraction.
  • la prière mentale : même mentale, certains Pères comme St. Ignace Briantchaninov conseillent de la dire vocalement, assez fort pour l'entendre soi-même.
  • la prière du coeur : quand l'esprit descend dans le coeur.
  • la prière active : quand la prière devient perpétuelle et que le coeur prie même pendant le sommeil.

D'autres étapes de la prière sont décrites où la grâce de Dieu fait entrevoir le monde invisible.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs