Eucharistie

De OrthodoxWiki.
Aller à : Navigation, rechercher
Covered Vessels 2.jpg
Eucharistie (du grec εὐχαριστία, ou eucharistia, signifiant rendre grâce) est un Saint Mystère (ou sacrement) célébré durant la Divine Liturgie dans l'Eglise Orthodoxe où sont consacrés le pain et le vin et transformés, par le pouvoir du Saint Esprit en Précieux Sang et Corps de Jésus Christ. Les autres noms pour l'Eucharistie sont : les Saints Dons, la Communion, et le Corps et le Sang de notre Seigneur Jésus Christ. Les Chrétiens Orthodoxes croient en la présence réelle de Dieu dans l'Eucharistie après la consécration des Saints Dons (il ne s'agit pas seulement d'un symbole).
Cet article fait partie de la série
Spiritualité Orthodoxe
Saints Mystères
Baptême - Chrismation
Eucharistie - Confession
Mariage - Ordination
Sainte Onction
Trois étapes
Catharsis/Purification
Theoria/Illumination
Théosis/Divinisation
Hésychasme
Nepsis - Metanoia
Hesychia - Phronema
Mysticisme - Nous
Ascéticisme
La Chasteté - L'Obéissance
La Stabilité - Le Jeûne
La Pauvreté - Le Monachisme
Vertus
Humilité - Générosité
Chasteté - Douceur
Tempérance - Contentement
Diligence
Prière
Culte - Vénération
Règle de Prière - Prière de Jésus
Reliques - Signe de la Croix
Pères de l'Eglise
Pères Apostoliques
Pères du désert
Cappadociens
La Philocalie des Pères neptiques
L'échelle sainte
Modifier ce sommaire
Icône - La Sainte Eucharistie.

Sommaire

Historique

L'Eucharistie est le coeur de l'Église Orthodoxe car l'Eglise est primitivement une communauté eucharistique. L'Eucharistie est l'achèvement de tous les autres sacrements de l'Eglise et la source et but de toutes les doctrines et les institutions de l'Eglise.

L'Église Orthodoxe utilise du pain au levain car, selon l’Évangile de Saint Jean, la Sainte Cène et la Passion eurent lieu pendant le jour de Pâque, où le pain était préparé avec du levain. Selon les Évangiles synoptiques, la Sainte Cène, le procès du Seigneur et la crucifixion eurent lieu le jour suivant, le premier jour de la Fête du pain sans levain, mais selon le Lévitique 23:7, tout travail était interdit ce jour-là : les Évangiles synoptiques se trompent donc sur la date de la Sainte Cène et de la Passion.

Pour la rémission des péchés et la vie éternelle

Avant de recevoir la Sainte Commmunion, les prières suivantes sont généralement récitées par tous :

Je crois, Seigneur, et je confesse que Tu es en vérité le Christ, le Fils du Dieu vivant, qui est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.
Je crois encore que ceci-même est Ton Corps très pur et que ceci-même est Ton Sang précieux. Je Te prie donc : aie pitié de moi et pardonne-moi mes fautes volontaires et involontaires, commises en paroles et en actes, sciemment et par inadvertance, et rends-moi digne de participer, sans encourir de condamnation, à Tes Mystères très purs, pour la rémission de mes péchés, et pour la vie éternelle. Amen.
A Ta Cène mystique, Fils de Dieu, reçois-moi aujourd'hui : je ne révèlerai pas le Mystère à Tes ennemis ; je ne Te donnerai pas de baiser comme Judas mais, comme le larron, je Te confesse : "souviens-Toi de moi, Seigneur, dans Ton Royaume."
Que la participation à Tes saints Mystères, Seigneur, ne me soit ni jugement, ni condamnation, mais la guérison de mon âme et de mon corps. Amen

Le fidèle reçoit la Sainte Communion dans une cuillère. Sont donnés à la fois le pain consacré (NIKA) et le vin sanctifié. Tous les chrétiens orthodoxes qui se sont préparés par le jeûne et la prière, y compris les enfants, peuvent participer à la Sainte Communion.

L'Eucharistie en tant que sacrifice

L'Eucharistie est un sacrifice. Comme on l'entend dans la Liturgie : "Ce qui est à Toi, de ce qui est à Toi, nous Te l'offrons en tout et pour tout."

  1. Lors de l'Eucharistie, le sacrifice offert est le Christ lui-même, et c'est le Christ lui-même qui dans l'Eglise accomplit le sacrifice : Il est à la fois le sacrificateur et le sacrifice.
  2. Nous Te l'offrons. L'Eucharistie est offerte à la Sainte Trinité — et non seulement Dieu le Père, mais aussi le Saint Esprit et le Christ lui-même.
  3. Nous de l'offrons pour tout: selon la théologie orthodoxe, l'Eucharistie est un sacrifice propitiatoire, offert au nom des vivants et des morts.

L'Eglise enseigne que le sacrifice n'est pas un simple symbole mais un véritable sacrifice. Ce n'est pas le pain qui est sacrifié, mais le Corps du Christ. Et l'Agneau de Dieu a été sacrifié une seule fois, pour l’Éternité.

Tous les évènements du sacrifice du Christ, l'Incarnation, la Sainte Cène, la Crucifixion, la Résurrection, et l'Ascension ne sont pas répétés dans l'Eucharistie, mais rendus présents.

Réel, symbolique, or mystique

L'Eucharistie est à la fois symbolique et mystique. L'Eucharistie est réellement le Corps et le Sang du Christ.

Le mystère de la Sainte Eucharistie défie l'analyse et les explications en termes purement logiques et rationnels. Car l'Eurcharistie, comme le Christ lui-même, est un mystère du Royaume de Dieu qui, comme Jésus l'a enseigné, n'est pas de ce monde. L'Eucharistie, appartenant au Royaume de Dieu, est libre de la logique de ce monde.

Voir aussi

Livres

  • Laverdiere, Eugene. The Eucharist in the New Testament and in the Early Church. (ISBN 0814661521)
  • Zizioulas, John D. Eucharist, Bishop, Church: The Unity of the Church in the Divine Eucharist and the Bishop During the First Three Centuries. (ISBN 1885652518)

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils
Autres langues
Donate

Please consider supporting OrthodoxWiki. FAQs